Vlad, le vampire végétarien

Vlad n’aime pas du tout le sang
Ça, d’puis tout p’tit, rien d’étonnant
Sauf quand on est fils de vampires
Là, ça d’vient bizarre, à vrai dire !

Ça le dégoûte, ça l’écœure
Ça lui provoque des haut-le-cœur
Tu parles d’un vampire sanguinaire :
Vlad ne fait peur qu’aux pommes de terre

C’est un vampire végétarien
A la vue du sang, il ne se sent pas bien
D’en manger, ça ne lui dit rien :
Ni en sorbet ni en boudin !

Et au grand dam de ses parents,
Son m’nu préféré, c’est le san
C’est le san
C’est le sandwich au navet
Avec des grosses gousses d’ail dedans,
Accompagné d’un verre de san
Verre de san
Verre de sangria glacée !

Et tout le jour dans son cercueil
Vlad remue, ne dort que d’un œil
Rêvant d’une vie plus raffinée
Se régalant de produits frais

Petits pois, framboises et potirons
Dansent près de lui en rang d’oignons
Bananes, tomates et riz complet
Tofu, citrons et graines germées

C’est un vampire végétarien
A la vue du sang, il ne se sent pas bien
D’en manger, ça ne lui dit rien :
Ni en sorbet ni en boudin !

Et au grand dam de ses parents,
Son m’nu préféré, c’est le san
C’est le san
C’est le sandwich au navet
Avec des grosses gousses d’ail dedans,
Accompagné d’un verre de san
Verre de san
Verre de sangria glacée !

Quand sa famille s’en va croquer
Le cou de quelques promeneurs
Vlad reste seul dans l’jardinet
Et festoie avec un chou-fleur.

Quand sa famille s’en revient
Toute barbouillée de sang humain
Vlad lui aussi est tout taché, bave
Mais ce n’est que du jus de betterave !

C’est un vampire végétarien
A la vue du sang, il ne se sent pas bien
D’en manger, ça ne lui dit rien :
Ni en sorbet ni en boudin !

Et au grand dam de ses parents,
Son m’nu préféré, c’est le san
C’est le san
C’est le sandwich au navet
Avec des grosses gousses d’ail dedans,
Accompagné d’un verre de san
Verre de san
Verre de sangria glacée !

Vlad ne plante ses deux canines
Que dans la chaire des nectarines
Ses parents sont désespérés
Las, dégoûtés, désemparés

Ils trouvent qu’il a mauvaise mine
A force de manger des vitamines
Son beau teint pâle a disparu
Il est tout rose et tout joufflu

C’est un vampire végétarien

Tous les textes
Texte : Vincent Guigue
Musique : Vincent Guigue

- Imprimer ce texte

Ce texte est sur l'album
Drôles d’oiseaux

26 mars 2013
(La souris sur l’gâteau / Victor mélodie)
Pochette disque réalisée par Marion Billet

Les autres chansons
  • Jeu de voyage 
  • Le boa a bu l’eau 
  • Les bêtes ne sont pas si bêtes 
  • La tortue 
  • Un petit papillon 
  • J’ai un secret 
  • La ménagère et l’araignée 
  • Le portrait robot 
  • Manon ma nounou 
  • Les éléphants magiques 
  • Les mains de maman 


  • Réagir à cette chanson de Vincent Guigue

    Envoyer un message

    Pierre et Vincent
    webmestre - admin - crédits