Le moustique sympathique

C’était un petit moustique
Tellement sympathique
Qu’il décida un beau matin
De ne jamais piquer ni bête ni humain.
Bien vite, il eut très faim
Car le sang est sa nourriture.
Aussi, pour le remplacer
Lui fallut-il trouver
Un liquide rouge, épais,
Qui lui tint lieu de pâture.
Savez- vous, maintenant,
De quoi il déjeune et dîne ?
De bon sirop de grenadine.

Tous les textes
Texte : Jean Orizet
Musique : Pierre Guigue

- Imprimer ce texte

Ce texte est sur l'album
Récréation poétique

Double album de poésies chantées : "Récréation poétique"
(20 titres) paru le 27 octobre 2017 chez Victor mélodie
Pochette disque réalisée par Yannick Robert

Les autres chansons
  • L’ornithorynque  
  • Un petit nuage en laisse  
  • La maison de l’escargot  
  • Deux petits éléphants blancs 
  • L’école  
  • Le chien et l’oiseau 
  • Les perles de rose  
  • Stress 
  • Un Papa-rapluie 
  • La puce  
  • La princesse  
  • Le mimosa 
  • Une dame très très morte  
  • Réveil  
  • A vol d’oiseau 
  • Les deux sorcières  
  • La sauterelle  
  • Un dinosaure dans mon jardin  
  • Le béton  


  • Réagir à cette chanson de Jean Orizet
    Pierre et Vincent
    webmestre - admin - crédits