Ah les crocodiles

Un crocodile, s’en allant en guerre,
Disait au revoir à ses petits enfants.
Traînant sa queue dans la poussière,
Il s’en allait combattre les éléphants.

Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
Sur les bords du Nil ils sont partis n’en parlons plus
Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
Sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini

Il fredonnait une marche militaire,
Dont il mâchait les mots à grosses dents.
Quand il ouvrait la gueule tout entière,
On croyait voir ses ennemis dedans.

Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles

Il agitait sa grande queue à l’arrière,
Comme s’il était d’avance triomphant.
Les animaux devant sa mine altière,
Dans les forêts, s’enfuyaient tout tremblants.

Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles

Un éléphant parut : et sur la terre,
Se prépara ce combat de géants.
Mais près de là courait une rivière,
Le crocodile s’y jeta subitement.

Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles

Et tout rempli d’une crainte salutaire,
S’en retourna vers ses petits enfants.
Notre éléphant, d’une trompe plus fière,
Voulut alors accompagner ce chant.

Ah ! Les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles

Tous les textes
Texte : Traditionnel


- Imprimer ce texte

Ce texte est sur l'album
Mes super comptines

17 novembre 2015
(La souris sur l’gâteau / Victor mélodie)
Pochette disque réalisée par Yannick Robert

Les autres chansons
  • Il était un petit homme 
  • Rock and roll des galinacées 
  • La cigale et la fourmi 
  • La jument de Michao 
  • Sur le pont d’Avignon 
  • Petit escargot 
  • Cinq petits singes 
  • A la volette 
  • Une souris verte 
  • Promenons-nous dans les bois 
  • Dame tartine 
  • Le plus beau des cadeaux 


  • Réagir à cette chanson de Traditionnel
    Pierre et Vincent
    webmestre - admin - crédits